dimanche 12 novembre 2017

Les fantômes de Maiden Lane - T1

Lecture terminée le 12 novembre 2017 : Les fantômes de Maiden Lane
Tome 1 : Troubles intentions d’Elizabeth Hoyt (Éditions j’ai lu, collection aventures & passions)

Au coeur du sordide quartier de Saint-Giles, Tempérance se bat pour la survie de son orphelinat. Les caisses sont vides et ses petits protégés menacés d’expulsion. C’est alors que l’énigmatique lord Caire lui propose un échange de bons procédés. Il est sur la piste d’un tueur. Si elle accepte d’être son guide dans les bas-fonds de la ville, il l’introduira dans la haute société où gravitent de riches donateurs. La jeune femme va ainsi passer de la misère la plus noire aux riches salons londoniens, en compagnie de cet homme dévoré par d’indicibles secrets, qui, au fil des jours, éveille en elle une passion interdite..


Dans ma pal depuis : /


Pourquoi ce livre ? Depuis le temps que j’entends du bien de cette saga, il était temps que je me lance, et avec l’offre découverte à prix tout doux, ce fût chose faite !
Mon Avis : Ayant entendu beaucoup de bien de cette saga, je m’attendais à ce que ce soit une bonne lecture. Et en effet, ce fût le cas. Nous sommes à Londres en 1737, dans le quartier Saint-Giles. On fait la connaissance de Tempérance Dews, une jeune femme veuve qui dirige un orphelinat avec son frère Winter. Mais le manque d’argent va l’amener à accepter la proposition de Lord Caire, il l’aidera à rencontrer des donateurs dans la haute société pour la survie de l’orphelinat, en échange de quoi, elle sera son guide à travers Saint-Giles, à la recherche d’un tueur. Je suis tout de suite entrée dans l’histoire. Ce que j’ai aimé, c’est qu’il n’y a pas uniquement la partie romance, mais aussi l’enquête de Tempérance et Caire pour retrouver le meurtrier de Marie. Mais aussi, l’histoire de Silence et William. Quant aux personnages, Lazare n’est pas au prime abord le gentleman type, mais il a des blessures enfouies en lui, et en côtoyant Tempérance, elle va l’aider à réveiller ses sentiments qu’il pense ne pas avoir. Tempérance est forte et sait ce qu’elle souhaite malgré son passé avec son défunt époux. En bref, j’ai beaucoup aimé ce premier tome. Les pages se tournent toutes seules, c’est addictif. Une bonne romance historique sur fond d’enquête. J’ai bien aimé la part d’humour, du fait que Tempérance et Lazare se lancent des pics. Je lirai bien sûr la suite, d’autant plus que le fantôme de Saint-Giles m’intrigue assez.


jeudi 2 novembre 2017

Hot in Chicago - T1


Lecture terminée le 2 novembre 2017 : Hot in Chicago
Tome 1 : Jouer avec le feu de Kate Meader (Éditions Milady romance)

Déçue par son ex-fiancé, Kinsley Taylor accorde plus d’importance à sa carrière auprès du maire de Chicago qu’à sa vie amoureuse. Mais lorsqu’elle rencontre Luke Almeida, un homme aussi torride qu’impétueux, ses convictions s’effondrent. Après s’être battu avec un haut responsable de la police, Luke risque d’être renvoyé du corps des sapeurs-pompiers. Aussitôt, Kinsley est missionnée pour y remédier. Or à la caserne 6, c’est Luke qui commande et il ne laissera pas Kinsley lui dicter sa conduite…

Dans ma pal depuis :

Pourquoi ce livre ? L'univers des pompiers m'intéressait, et puis le titre m'a fait pensé à la série Chicago Fire que j'adore.
Mon Avis : Lire un livre dans l’univers des pompiers c’est de l’inédit pour moi, je n’en ai jamais lu. De ce fait, j’attendais avec impatiente de découvrir leur univers, leur métier. Nous sommes à Chicago, à la caserne 6. On va suivre l’histoire de la famille Dempsey, des frères et sœurs, qui même s’ils ne partagent pas le même sang, ont le sens aigu de la famille. Et justement, c’est cela qui rend l’histoire d’autant plus touchante. Avec ce premier tome, on fait la connaissance de Luke Almeida, qui suite à une bagarre va rencontrer Kinsey. Évidemment, une romance va naître entre eux, mais tout n’est pas facile, à cause de leur passé respectif. On reste toujours dans le classique, l’homme beau, viril, fort et protecteur pour Luke, Kinsey quant à elle est forte, et ne se laisse pas marcher sur les pieds, ce qui apporte un peu de fraîcheur à l’histoire. Mais on s’intéresse aussi à d’autres personnages, Gage et Alex les deux plus jeunes de la tribu qui seront plus développés dans les prochains tomes. En bref, j’ai bien aimé ce premier tome. Toutefois, j’aurais souhaité en découvrir plus sur l’univers des pompiers, les interventions, leur quotidien, la vie à la caserne. Même si on les suit sur quelques interventions, c’est trop peu à mon goût. Cela reste un livre agréable à lire. Une jolie romance. Si vous aimez les pompiers, la romance et l’esprit de famille, alors lancez-vous et partez rencontrer les pompiers de la caserne 6 !



dimanche 22 octobre 2017

ça - T2

Lecture terminée le 22 octobre 2017 : ça
Tome 2 de Stephen King (Éditions le livre de poche)

De retour, après vingt-sept années, dans leur petite ville de Derry, les membres du « Club des ratés » (ainsi se nommaient-ils eux-mêmes sur les bancs de l’école) doivent affronter leurs plus terrifiants souvenirs, brutalement ressurgis.
ça : nul ne sait nommer autrement la chose inconnue qui semble devoir se réveiller cycliquement dans les entrailles de la ville, pour semer la mort et l’épouvante.
Roman de l’enfance, tableau saisissant de la vie américaine, cette œuvre ambitieuse est une parabole du Mal enfoui, refoulé, et de la violence de ses réapparitions.

Dans ma pal depuis : /

Pourquoi ce livre ? Avec ce qui  se passe à la fin du premier tome, je ne pouvais que lire la suite, pour enfin savoir le fin mot de l’histoire sur « ça ».
Mon Avis : En terminant le premier tome, je n’avais qu’une envie me procurait le second tome pour enfin connaitre le fin mot de l’histoire. Et après seulement une petite semaine, je me suis lancée dans ce tome. On reprend au chapitre 13 où l’on s’était arrêté. Dans ce tome, on en apprend plus sur Mike, moins présent dans le premier tome. On alterne toujours à travers les époques, le passé avec les souvenirs de chacun enfant, et présent, avec leurs retrouvailles adultes à Derry. Comment ils ont fait reculer ça il y a 27 ans, et ce qu’ils devront faire maintenant pour le stopper. Plus que de la frayeur, j’ai fini par m’attacher aux personnages, à leur club. Même si dans ce tome Grippe-sou est d’autant plus présent et diabolique, il ne m’a pas effrayé, et pourtant j’ai la phobie des clowns. La question que je me suis posée tout le long de ma lecture c’est qu’elle était la nature de ça, et quand enfin on a la réponse, et bien, clairement je ne m'attendais pas à ça, c'est le cas de le dire. En bref, j’ai beaucoup aimé ce second tome. Bien plus que le premier.  Les longueurs qui m’avaient gêné dans le précédent tome, n’étant plus là. Je me suis vraiment attachée aux personnages, et j’ai eu peur pour eux, à cause de Grippe-sou mais aussi d’Henry. Je ne regrette absolument pas d’avoir lu « ça », finalement la peur n’est pas le sentiment omniprésent de cette saga mais plutôt l'amitié. 


vendredi 6 octobre 2017

Les animaux fantastiques - Le texte du film

Lecture terminée le 6 octobre 2017 : Les animaux fantastiques 
Le Texte du film de JK Rowling (Editions Gallimard)

J. K. Rowling, créatrice de la mythique saga Harry Potter, nous invite à découvrir une nouvelle ère du Monde des Sorciers, au côté du jeune explorateur et magizoologiste Norbert Dragonneau. Revivez le film écrit par J. K. Rowling avec le texte original de l'auteur : l'intégrale des dialogues, mais aussi l'action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra. Une aventure épique et fabuleuse, une grande histoire de magie et d'amitié.

Dans ma pal depuis : 4 mois

Pourquoi ce livre ? Parce que c’est  dans l’univers des sorciers de Harry Potter, et qui dit Harry Potter, dit je ne peux pas résister ;) Et puis on me l’avait offert pour mon anniversaire alors …
Mon Avis : Évidemment, en tant que grande fan d’Harry Potter, je ne pouvais pas passer à côté des animaux fantastiques. Puisque l'on nous parle du monde des sorciers avant Harry Potter. C’est donc avec une totale confiance en JK Rowling et sa magie, que je me suis lancée dans la lecture du texte du film. Il m’a fallu un petit temps pour m’habituer au format du texte, à cause des termes cinématographiques (plan, ext, int, nuit …). Et justement, de part ce format, le récit est fluide, espacé et il se lit vite. L’histoire en elle-même m’a plu. Nous sommes en 1926, on rencontre Norbert Dragonneau, Jacob et leur accidentel échange de valise, qui va les emmener dans une folle aventure à la recherche des animaux fantastiques qui se sont échappés. En compagnie de Tina et sa sœur, ils vont devoir s’aider pour échapper au MACUSA. Il y a la partie sur Graves, et Croyance aussi qui est intéressante. En bref, j’ai beaucoup aimé cette lecture. Surtout le personnage de Norbert Dragonneau, le fait qu’il aide et protège les animaux fantastiques. Retrouver l’univers créer par JK Rowling, c’est comme toujours un plaisir !

+ : La couverture du livre et les illustrations à l'intérieur 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...